02 41 44 55 44

Conseils et accompagnement

 

Notre rôle : vous accompagner et vous aider dans la gestion de votre patrimoine.

Nous définissons ensemble vos besoins et vos objectifs.

Nous procédons ensuite à un diagnostic personnalisé de votre situation patrimoniale, tant du point de vue personnel, que professionnel.

Suite à cette analyse, nous vous proposons deux types de conseils :

Le conseil patrimonial :

  • Point sur votre situation civile, matrimoniale et patrimoniale, et ses implications

  • Réorganiser et optimiser votre patrimoine en fonction de ses objectifs

  • Transmettre/céder votre patrimoine personnel et professionnel

Le conseil en investissement :

  • Créer et valoriser votre capital

  • Optimiser votre fiscalité

  • Mettre en place des revenus complémentaires immédiats ou pour la retraite

  • Acquérir et financer un bien immobilier

 

Notre indépendance à l'égard des fournisseurs et notre expertise des différents types d'investissements, nous permettent de sélectionner pour vous, en toute objectivité, les produits les plus performants du marché.

 

Notre engagement : suivre l’actualité juridique et fiscale afin d’adapter, dans le cadre du suivi, les solutions choisies pour développer votre patrimoine. Nous vous assurons tout au long de notre collaboration : écoute, disponibilité et confidentialité.

Actualités

Les Français souhaitent une baisse des droits de succession

Plus d’1 Français sur 3 préconise une baisse du taux d’imposition pour toutes les tranches du barème des droits de succession.


Les prix des terres agricoles ont légèrement augmenté en 2023

Après deux années de hausse, le nombre de transactions portant sur des terres agricoles ou viticoles a diminué en 2023. Les prix, quant à eux, ont encore augmenté.


Qu’est-ce qu’une « jeune entreprise de croissance » ?

Le nouveau statut de « jeune entreprise de croissance » (JEC), qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux et sociaux, vient d’être précisé.


La reprise d’une somme d’argent appartenant en propre à un époux lors d’un divorce

Lors d’un divorce, pour qu’un époux puisse reprendre une somme d’argent, il faut vérifier que cette dernière existe encore au moment de la dissolution du régime matrimonial et qu’elle a bien conservé son caractère propre.